Un pays qui s’est fait, de longue date, une culture du tourisme, mais qui offre bien plus que son soleil..

Bienvenue en Tunisie

Découvrez l’Histoire de la Tunisie plus bas 

 

 

Notre Empreinte : La Tunisie

 

 

Tout d’abord, L’histoire de la Tunise est celle d’une nation d’Afrique du Nord indépendante depuis 1956 (20 Mars)

Le traité de Bardo signé en 1881 pour établir le protectorat français dans le pays est abrogé.

M.Habib Bourguiba a été élu en avril 1956, président. Ce dernier

  • annule la polygamie et
  • améliore la position de la femme au sein de son foyer mais aussi de la société.
  • Met en place le divorce judiciaire
  • Interdit le mariage aux filles de moins de 17 ans avec le consentement de la mère
  • Met den place l’égalité entre l’homme et la femme

La Tunisie intègre ensuite les Nations Unies le 12 Novembre 1956. Le peuple tunisien détient le pouvoirs législatifs.

En 1957 (25 juillet), fin du protectorat français, la monarchie des Beys est abolie (Je vous ferai un résumé sur la famille des Beys en Tunisie),

Et donc la République établie. M.Bourguiba devient alors officiellement Président de la république jusqu’en 1987.

Son premier objectif sera de libérer son pays déjà de toute présence française ; ce qui a engendré des conflits entre les deux états. D’ailleurs une petite ville dans la région du Kef (plus précisement nommé Sakiet Sidi Youssef) a été bombarbé par l’armée française ( mais dans le cadre de la guerre d’Algérie) en Février 1958.

C’est pourquoi chaque année le 8 février, la Tunisie et l’Algérie commémorent cet évènement ensemble.

Le président exige le retrait des troupes françaises de son pays après avoir fait plus d’un millier de victimes.. Ce n’est qu’en 1963 que les français décideront d’évacuer la base.

En 1975, M. Bourguiba étant considéré comme le véritable fondateur moderne de la Tunisie , c’est ainsi et exceptionnellement il sera nommé Président à vie.. jusqu’à sa mort. 

Ses problèmes de santé ne lui permettront pas de tenir ses fonctions jusqu’au bout. 
Plusieurs médecins stipulent « l’incapacité physique et mentale », 

 A cette époque, M. Ben Ali est premier ministre et qui deviendra devient le nouvel Homme qui prend le pouvoir le 7 novembre 1987.

Le 6 Avril 2000, Décès de M. Bourguiba à l’âge de 96 ans.

En 2002, M. Ben Ali modifie la Constitution qui permet aux candidats présidentiels de se présenter jusqu’à l’âge de 75 ans et avec aucune limite de mandat. Il a été réelu à 2 reprise jusqu’en 2004. ET cette réforme lui a permis d’éviter une réélection et a été effective ensuite en 2004.

 

Concernant la révolution de « Jasmin » et l’après révolution (qui fait partie de l’histoire de la Tunisie)
Tout avait commencé avec des petits signes de révoltes en 2008 qui s’est transformé en colère .. Presque 7 mois de manifestations violentes. Mais c’est à Mohamed BOUAZIZI, jeune chômeur de Sidi Bouzid que l’on doit le déclenchement de cette révolution qu’ait connue le pays depuis son indépendance. Son histoire ?  Sans travail, le Bac en poche, il décide de devenir vendeur de légumes ambulant ambulant.En décembre 2010, un policier lui confisque sa marchandise pour la 4ème fois; il s’immole par le feu perdant tout espoir. Mais son geste était certainement aussi un signal d’alerte contre les inégalités, la pauvreté et l’injustice ..mais pas que .. la corruption.. Une véritable tragédie pour la population tunisienne. Tout le monde se lève. Même les défenseurs des Droits de l’homme, les syndicats .. ont rejoint le mouvement pour crier leur souffrance. 
Le 12 Janvier 2011, M. Ben Ali ordonne au général Rachid Ammar de tirer  sur la foule. Celui-ci refuse, et se range aux côtés des manifestants. 
M. Ben Ali finit par quitter le pays pour l’Arabie saoudite le 14 Janvier.

10 jours plus tard, les anciens du régime sont poussés vers la sortie. Seul le premier Ministre ; M.Mohammed Ghannouchi conserve sa place.  Mais pas longtemps puisqu’à la suite de nouvelles manifestations; celui-ci annonce sa démission.
Il est remplacé par M.Béji Caid Essebsi le 3 mars 2011. 
Après les premières élections libres, Moncef Marzouki est élu Président de la République par l’assemblée constituante. 

En 2013 (Février), M. Chokri Belaid, figure de gauche de l’opposition est abattu devant son domicile à Tunis. Une partie de la population descend de nouveau dans les rues. 

En Décembre 2014, lors du second tour de l’élection présidentielle ,la victoire revient à M. Béji Caid Essebsi face au président sortant Moncef Marzouki.

Malgré cette période de crise , il faut retenir et mettre sur la balance les points positifs de notre ancien président Ben Ali notamment le fait de préserver la souveraineté du pays, et un gros plan positif sur le plan social, économique et politique.
Remettre le pays sur la prospérité était sa priorité. Je ne vais pas tout citer mais je me souviens notamment qu’il avait fait voter une  loi du travail qui garantit la protection de la femme travailleuse
Progressivement, les tunisiennes ont été encouragés dans différents domaines de travail.  Ces nouveaux ont beaucoup rapprochés les femmes dans des postes d’administration et même au pouvoir. 
Le tourisme augmente, un meilleur système éducatif et même la scolarité au niveau universitaire est gratuite. Les étudiants et étudiantes sont encouragés. 
Les échanges commerciaux sont en hausse. Et la France reste le premier fournisseur de la Tunisie. 
La lutte de M.Ben Ali contre la pauvreté du pays a été un aspect et un combat marquant aussi.
Il a organisé « une politique de santé » (1991) pour faciliter l’accès aux soins.
Des mesures (Aôut 1997) ont été prises pour augmenter la protection sociale au profit des personnes modestes.
Il a donc su stabiliser la Tunisie et sur le plan sécurité aussi.

Une des plus grandes réussites; M.Ben Ali a su « exporter » et « défendre sa politique de solidarité à l’international. Ce projet à été adopté par l’ONU en 2002: accès à l’eau potable, mise en place de fond de solidarité, réduction du taux de pauvreté dans le monde ..

 

Banissons le jugement gratuit et avançons pour une Tunisie meilleur

Décès de M.Ben Ali : 19 Septembre 2019

Décès de M.Caid Essebsi: 25 juillet 2019

Paix sur ces hommes. 

 

La Tunisie est un pays multiculturel avec tout d’abord l’installation des Phéniciens dans le pays, puis l’arrivée des Romains, puis les Arabes, les Turcs, puis les Andalous, les Italiens et les Français.  C’est ce mélange de peuples qui fait d’un pays très accueillant.

 

Pour information….

Président : M.Kais Saeid

Ministre du Tourisme : M.René Trabelsi