Histoire…

Région Nord-Ouest, à 175 Km de Tunis et à l’Est de la frontière Algérienne.

Une grande histoire pour cette ville appelé sous plusieurs noms ;

  • Sicca,
  • Sicca Veneria
  • Colonia,
  • Cirta Nova….
  • Puis El Kef dont le nom signifie « le rocher ». Une ville connue aussi pour ses magnifiques montagnes. 

Deux délégations dans la municipalité du Kef ;

  • une délégation Ouest et
  • une délégation Est qui correspondent à deux arrondissements.

C’est à partir de 241 que la ville a connu un premier raid des armées arabes.

Des combattants appelés de Sicile par les Carthaginois et qui vont vite se rebeller l’année suivante.
La ville renaît sous le nom de Chakbanaria, l’Islam se répand dans la région.

Elle se fait oublier pour réapparaître au 16èmesiècle sous le nom d’ « El-Kef », le Rocher. Un renouveau culturelle à ce moment mais..

Le premier fort a été contruit pour abriter une troupe (oujaq) en 1637.

En 1756, un pillage a eu lieu par les algériens.

Et en 1881, une occupation militaire française en font un grand centre admnistratif et militaire lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Dans les années 1960, le président Bourguiba, dont l’épouse est originaire d’El-Kef, fait construire un palais au pied de la Casbah (que vous découvrerez plus bas), et le couple y effectue des séjours occasionnels.

En 1973, le président algérien Houari Boumedienne propose la constitution d’une union Tuniso-Algérien.
Mais le président Tunisien Bourguiba décline cette proposition.

Il met  toutefois en avant le développement de la coopération économique entre les deux pays.
Je trouve dommage les touristes y sont encore rares.. car une ville pour moi qui mérite une meilleur mise en valeur.

Lieux à Visiter

  • La Casbah Ottomane, sur le rocher d’Al Kasbah, sur les hauteurs de la ville au dessus de la place. Une vue magnifique d’en haut où on y voit tout la ville du Kef et les environs.

  • La Casbah date du 17ème siècle a été longtemps occupée par l’armée, est maintenant ouverte à la visite.  les jours de 7H à 19H. C’est GRATUIT.  t en été, l’édifice sert de cadre pour :
  • Le Festival Bou Makhlouf

     

     

     

  • Le Musée des Arts et populaires du kef ; une présentation des collections qui retraçe les coutumes sociales avant l’indépendance du pays. Accessible depuis la Casbah.
    Quelque chose de magnifique à voir  : la frise qui énumère les 99 noms de Dieu : « Le Puissant », « l’Unique », « Le Généreux »,… dans la 1er salle. 
    Dans la 2èmesalle , vous verrez une niche (mihrab) qui indique la direction de la Mecque ; c’était donc une salle de prière.
    Ensuite, une salle coranique .
    A voir aussi : la figure symbolique de la rosace à huit branches. Mais aussi la galerie d’herbes médicinales..
    Sachez qu’El Kef était un centre religieux important
    Un très beau musée qui apporte beaucoup au niveau spiritualité

  • La grande Mosquée, une belle exposition de photos et monuments d’El Kef.
    Dans le jardin, pas mal de mosaïques à admirer. Entrée libre
    Sachez que c’était une basilique qui a été restaurée et « convertie » en mosquée.
  • La table de Jughurta à escalader et profiter de la vue à couper le souffle ! 

Spécialités & Restauration:

  • Le couscous appelé Borzhane, sucré, mélangé de fruits secs, de dattes et de viandes d’agneau tendre
  • Le pain appelé Mjamaa, décoré. Typique de la région
  • Restaurant Vénus, au centre de Kef, avenue Bourguiba.

     

     

  • Un repas chez l’habitant pour profiter de la tradition culinaire 
    👉Contact

Hébergement:

  • Une magnifique maison d’hôte bientôt sur la plateforme d’hébergement. 

Pour information

Maire: Nidaa Toutes